Myélome multiple [ schémas ]

  • DéfinitionLe myélome multiple est un type de cancer qui se développe lorsque les plasmocytes prolifèrent dans plusieurs régions de la moelle osseuse….

  • Causes:On ne connaît pas les facteurs responsables du myélome; Parmi les facteurs de risque pour le développement d’un myélome multiple, on retrouve :

  • les antécédents familiaux de myélome multiple,
    • le sexe masculin
    • un âge de plus de 60 ans,
    • la descendance africaine,
    • les antécédents de gammapathie monoclonale de signification indéterminée – une affection précancéreuse des plasmocytes.
  • les conséquences: La principale conséquence du myélome est la présence d’une très grande quantité d’immunoglobulines dans le sang «  » immunoglobulines inefficaces «  »

  • élévation de la vitesse de sédimentation
  • une hyperprotidémie ( Les cellules myélomateuses produisent un type spécial de protéines qui stimulent la formation de nouveaux vaisseaux sanguins )
  • L’hypercalcémie, fréquente, est liée aux destructions osseuses,(Le myélome est une maladie caractérisée par le développement dans le squelette de multiples tumeurs ostéolytiques à plasmocytes – plasmocytomes- )

Le myélome multiple peut s’observer sur une radiographie du squelette : des taches plus sombres indiquent la dégradation de l’os par les tumeurs ostéolytiques. Ici, il s’agit de l’avant-bras d’un patient.

la source : futura-sciences

Le myélome multiple se caractérise par une prolifération maligne de plasmocytes (cellules sanguines spécialisées dans la production d’anticorps) qui, en se répandant dans la moelle osseuse, provoquent la destruction du tissu osseux. Cette radiographie du crâne montre des lacunes, qui sont des destructions osseuses (petites taches noires).
Ph. © BSI
la source : larousse
Moelle osseuse avec prolifération lymphocytaire maligne
la source : wikipedia
Le myélome multiple est un cancer du sang qui atteint les cellules plasmocytes. L’examen de la moelle osseuse montre qu’elle ne produit que des cellules anormales au détriment des autres cellules (globules rouges, globules blancs).
la source : lefigaro.fr
Histiocyte « inflammatoire » au cours d’un myélome multiple (MGG)
la source :univ-angers

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s